Contrôle routier : quels sont les risques si l’on vapote du CBD ?

Publié le : 24 mai 20223 mins de lecture

Ces dernières années, le CBD ou Cannabidiol est un produit t préféré des consommateurs pour ses multiples bienfaits. Les produits à base de CBD se présentent sous différents types comme la fleur de CBD, l’huile de CBD, les cristaux purs, l’e-liquide CBD, … Certains consommateurs choisissent de vapoter de l’e-liquide contenant du CBD. Quel est le risque si on conduit après avoir vapoté du CBD ?

Les produits de CBD sont légaux en France sous certaines conditions

En France, les produits à base de CBD sont autorisés à être commercialisés si leur taux en THC est de 0,2%. CBD et THC sont tous les deux des produits provenant du plant de chanvre. Si le CBD est connu pour ses bienfaits, le THC quant à lui est connu pour ses effets psychotropes (pouvant modifier le psychisme du consommateur). En vapotant de l’e-liquide contenant du CBD en France, il faut respecter ce taux de THC autorisé. Autrement, le vapoteur s’expose à des sanctions à cause de la prise de stupéfiant. Trouvez votre bonheur chez Le Vapoteur Discount et choisissez bien vos e-liquides CBD avec un taux de THC bien respecté.

Ce qui peut arriver lors d’un contrôle routier par la Police

Lors du contrôle routier effectué par la Police, le dépistage se fait par test salivaire. Il est important de savoir que le CBD ne peut pas être détecté si le taux de THC est moindre, voire 0,2% ou encore moins. Par contre s’il y a forte teneur en THC dans la composition de l’e-liquide vapoté, le test sera positif. D’où l’importance de bien contrôler les produits CBD achetés. Si vous effectuez vos achats auprès des boutiques spécialistes comme Le Vapoteur Discount, vous pouvez être sûr que les produits mis en vente sont légaux par rapport à la loi en France.

Les différentes sanctions possibles si vous êtes testé positif

Si vous êtes testé positif suite au dépistage salivaire lors du contrôle routier, vous risquez des sanctions. Il est possible qu’on vous retire votre permis. D’autres sanctions sont le paiement d’amende et même l’emprisonnement en fonction des cas. Si le test salivaire présente un certain doute, d’autres tests s’avèrent utiles comme le test urinaire, le test capillaire et le test sanguin. En France, la consommation de THC est sévèrement punie par la loi. Le cannabis dont le THC est un produit illégal en France puisqu’il s’agit d’un produit nocif. Si vous avez consommé du THC, il est fortement recommandé de ne pas prendre le volant.

Plan du site